De la prévention à la prévision du risque d’incendie : 42 CSI

Prévenir un risque, c’est l’empêcher d’exister ou dès son origine, assurer l’engagement des secours et la mise en œuvre des moyens d’intervention : le métier de 42 Consulting Sécurité Incendie.

42 CSI, l’histoire d’une rencontre…

42 CSI est un bureau d’étude né en 2017 de la rencontre de trois hommes :

Stéphane Laurent (au milieu), directeur du groupe 42 Consulting, Alexandre Barraud (à droite), préventionniste du risque d’incendie et ancien sapeur-pompier de Paris et Jefferson Crispet (à gauche) ,coordinateur SSI et maître d’œuvre.

…et d’un trio opérationnel complémentaire

En juin 2019, Axell Marbeuhan, sapeur-pompier volontaire et ex-préventionniste de la préfecture de police de Paris a rejoint l’équipe opérationnelle de 42 CSI.

Les équipes de 42 CSI interviennent dans le cadre des demandes d’autorisations administratives (permis de construire et travaux d’aménagement) pour assister le maître d’ouvrage en matière de sécurité incendie, sur des projets relatifs aux établissements recevant du public (hôtels, cinémas, hôpitaux, etc.), aux bâtiments de bureaux, d’habitation et aux immeubles de grande hauteur.

Alexandre et Axell ont pour mission principale d’assurer la conformité règlementaire des programmes de construction et de réhabilitation immobilière et de faire des propositions tenant compte de la sécurité des personnes et des biens, de l’économie du projet, des contraintes architecturales et techniques notamment.  Forts de leur expérience de sapeurs-pompiers, ils réalisent également la mise en sécurité de bâtiments existants sur la base d’une analyse des risques.

Jefferson est quant à lui, le spécialiste « technique » de l’équipe : sa mission principale est d’assurer la conception des systèmes de sécurité incendie dans les bâtiments (détecteurs d’incendie, alarme, désenfumage, portes coupe-feu, etc.).

Depuis 3 ans, 42 CSI a participé à la réalisation de nombreux projets, notamment la mise en sécurité du Château de Cheverny, la réhabilitation d’ensembles immobiliers anciens sur les Champs Elysées et l’aménagement d’une salle d’audience provisoire dans le Palais de Justice de Paris pour la tenue des procès des attentats de novembre 2015.

Et de nouveaux projets de mise en conformité sont dans les tuyaux !

Partagez !